• Anonyme

    Dans une goutte d'encre , il y a un visage,
    Un concentré de vie , parfois un paysage,
    C'est l'âme de la page et c'est aussi son sang,
    Elle sait se figer pour que s'esquisse un blanc.
    En la calligraphie d'une belle écriture,
    Il y a ce breuvage et aussi la rature
    Racontant de l'auteur sa moindre hésitation,
    De nos jours c'est fini , tout n'est que perfection.
    La plume se fâchait ?
    Alors c'était la tâche,
    Il fallait un buvard qui la boive et la mâche,
    La feuille en grise mine , on devait la gratter
    Puis , du plat de son ongle , un moment la lisser.
    Qui n'a pas vu une poche ou s'étalait taquine,
    S'écoulant du stylo , la semence divine,
    Mais c'était il y a quelques éternités,
    Les mines d'aujourd'hui n'ont ni pleins , ni déliés kissssss